Makéda
Hommage à la Reine de Saba
et au magnifique roman que lui a consacré Marek Halter
Poèmes de Patricia Houéfa Grange
Illustrations de Noé La
Éditions Mariposa, 2014

En 2009, j’ai reçu le Premier Prix ex-aequo de Poésie du festival Festi-Live sur le thème « Femmes de paix » pour mon poème La marche des Lunes. Cette même année, le prix Festi-Live « Femme de paix » a également été remis à Marek Halter pour son roman La reine de Saba. C’est ainsi que j’ai rencontré cet ouvrage…
Depuis que je suis petite fille, je suis fascinée par le personnage, l’histoire et le destin de la Reine de Saba. J’ai donc savouré le roman que Marek Halter lui a consacré et j’ai été subjuguée. Non seulement par l’histoire de Makéda, femme noire et belle, intelligente, volontaire et inflexible ; mais aussi par les mots de Marek Halter. Il a su, tout en grâce et en poésie, me faire voyager dans le temps et l’espace, me faire rêver et soupirer …
Et au-delà, comme dans la plupart des ouvrages qu’il a consacrés aux femmes des trois religions du Livre, Marek Halter réhabilite la reine de Saba. Il la réhabilite en tant que femme africaine et femme noire. Il choisit en effet de l’appeler Makéda, prénom qui lui est attribué dans la tradition éthiopienne. Il insiste sur le fait qu’elle avait la peau noire, contrairement à la plupart des représentations qui en ont été faites. Marek Halter la réhabilite également en tant que souveraine visionnaire et intelligente. On est très loin de l’image de danseuse séductrice incarnée par Gina Lollobrigida ou des différents mythes et légendes faisant d’elle une engeance de djinn maléfique, une sorcière malfaisante, un esprit démoniaque !
Mes dix poèmes sont donc un hommage à la fois à Makéda et au roman de Marek Halter.
Chaque poème de cet ouvrage correspond à un des chapitres du livre de ce dernier.
Et chaque poème est accompagné d’une superbe illustration de la talentueuse Noé La.

Présentation des illustrations de Noé La sur mon blog

Je suis particulièrement heureuse que ces poèmes soient, à plusieurs reprises, sortis des pages de ce recueil pour se transformer en :
– Concert de poésie en duo avec Cheikh Tijaan Sow :

– Spectacle de danse et poésie, en collaboration avec Alina et la Comédie Tribale :