Pantouns & autres poèmes du retour
Pantouns, poèmes et photos de
Patricia Houéfa Grange
Éditions Mariposa, 2017

A l’automne 2016, je suis retournée au Bénin, pays où je suis née et où j’ai grandi, après neuf ans d’absence. Je ne partais pas avec un projet d’écriture/d’édition. Je souhaitais simplement reprendre contact avec mon pays et profiter pleinement de nos retrouvailles.

Mais au cours de ce séjour, dès que l’avion a amorcé son atterrissage, j’ai été traversée d’émotions en montagnes russes. Comme souvent dans ces cas-là, la Poésie vient immédiatement marcher à mes côtés. Elle a, la plupart du temps, choisi la forme du pantoun pour s’exprimer. Il est vrai que c’est une forme qui m’habite en permanence depuis que je l’ai rencontrée. Mais je trouve aussi que c’est une forme particulièrement adaptée, dans sa concision, dans son jeu d’images en miroir, à la fois au carnet de voyage et à l’expression condensée des ressentis.

Le tout premier pantoun de ce recueil s’est tissé dans mon esprit alors que je venais tout juste de me poser à Cotonou, ceinture pas encore détachée. Je ne le cherchais pas, il est venu de lui-même. Je l’ai noté rapidement dans mon carnet, sans penser qu’il serait suivi de plusieurs autres …
Mais dans ce recueil du retour, il y a aussi de la prose, des tercets/haïkus et un poème en vers libre. Quelques photographies aussi.

Ce recueil retrace mon cheminement progressif – invocations de souvenirs se fracassant contre la réalité – vers le deuil d’un Cotonou qui n’existe plus vraiment (celui de mon enfance et de mon adolescence), tout en m’ouvrant et en acceptant petit à petit le Cotonou d’aujourd’hui. Mais à travers mon pays et la ville de mon enfance, c’est aussi à tout un cycle de ma vie que je dis au revoir, pour mieux me tourner vers une nouvelle mue.

Présentation et extraits de ce livre sur mon blog
Recension de Monique Mérabet dans le numéro 19 de la revue Pantouns et genres brefs (Hiver – Printemps 2017)